Notre         Charte

Nés sous X, abandonnés, adoptés, nés de PMA, mères et familles de naissance, familles adoptives, conjoints et amis solidaires, les X en colère refusent d'être condamnés à perpétuité pour cause d’ignorance.

La naissance sous X est une disposition légale qui permet à une femme qui abandonne de ne pas se nommer lorsqu'elle donne naissance à un enfant.

Cela entraîne de fait, un effacement à vie de l'histoire de ce nouveau-né, de la reconnaissance prénatale du père (lorsqu'elle existe), jusqu'aux antécédents médicaux, en passant par l'origine sociale, ethnique ou religieuse.

Selon la loi, cette femme est réputée ne pas avoir accouché.

Nous sommes convaincus que cette loi folle crée de toutes pièces des situations folles.

Une autre forme d'abandon existe qui n'ajoute pas de traumatisme pour la femme comme pour l'enfant. Celle-ci peut abandonner en ayant reconnu l'enfant auparavant, ce qui permettra aussi son adoption.

 

Contre l'anonymat et pour un accouchement protégé

Création d'un accouchement protégé

 

Nous demandons dans l’accouchement protégé la femme pourrait toujours accoucher sous le secret mais, plus dans l’anonymat de façon qu’a la majorité de l’enfant celui-ci, puisse accéder à ses origines et ses antécédents médicaux.

 

Procréation Médicalement Assistée avec donneurs (PMA)

 

Pourquoi lors de la révision de la loi bioéthique à l’assemblée nationale, seulement les futures personnes issues de PMA, ont obtenues «  satisfaction concernant »  l’identité du donneur à la majorité de l’enfant issue de cette PMA. En ce qui concerne les nés sous X, tous les amendements les concernant ont été jugés irrecevables, c’est une fois de plus de la discrimination. Pourquoi, les nés sous X, n’ont pas été évoqués avant et pendant, les discussions autour de la PMA ni par le  le législateur ni par médias ? (Pas de vague !).

 

Droit des abandonnés, adoptés ou non,

Notre histoire personnelle commence bien avant notre conception.

Tous les abandonnés enfants ou adultes, adoptés ou non, toutes les personnes nées par PMA ont le droit absolu de connaître leur famille de naissance, leur histoire, leurs antécédents familiaux, médicaux, généalogiques, leur origine ethnique, sociale et religieuse dans la mesure où ils en font la demande. La famille de naissance doit avoir tout autant le droit de rechercher et de connaître la personne abandonnée.

La connaissance de sa propre histoire personnelle nous paraît indispensable au développement physique et psychologique harmonieux d’un individu. Sa méconnaissance peut être à l’origine de troubles graves influant sur ses relations familiales et sociales comme sur sa santé.

 

Les Recherches

Les X, on le droit de connaitre leurs origines, c’est un droit fondamental.

 

Contre un état-civil mensonger.

 

Acte de naissance résultant de l’adoption plénière

L’acte de naissance d’origine d’un abandonné ne doit pas être annulé mais modifié.

Les X en colère ! refusent les " faux légaux ". En conséquence, l’acte de naissance résultant de l’adoption plénière doit comporter la mention fils ou fille de… et non pas né ou née de nos parents adoptifs.

Représentation des adoptés dans les instances de consultation et de décision

La proportion des personnes adoptées dans les instances de consultation et de décision est dérisoire.

Les concernés, nés sous x et mères de naissance sont ignorés et bafoués dans leurs droits. Il est grand temps que dans ces instances la parité soit respectée et que la parole soit donnée à ceux qui sont victimes de la politique de l’Etat français qui à fait des nés sous X, des sous citoyens non égaux en droits, ( origines antécédents médicaux...).

 

Souvent nommées à titre professionnel, les adoptants sont a contrario surreprésentés sans que cela soit jamais stipulé officiellement. Cette disproportion ne permet pas l’émergence d’un débat serein et ne respecte pas les différents courants de pensée en présence.

Le Conseil Supérieur de l’Adoption, le Conseil National d’Accès aux Origines Personnelles, l’Autorité Centrale pour l’Adoption Internationale, les conseils de famille : Les X en colère ! ont pour vocation d’intervenir dans ces instances et de faire entendre leur voix.

  • Facebook Social Icon

 

© 2019-  Les X en colère.com